CPER Numeric

complet

CPER NUMERIC

Contrat de Projet Etat-Région (2015-2020)

Les innovations NUMERIques au service des Citoyens

Les laboratoires de la Fédération Math-STIC MIRES, FR 3423, de l’Unité de Service et de Recherche MSHS, USR 3565, l’Unité Mixte de Service Juriscope, UMS 2268, des équipes de l’Institut SPI PPRIME, UPR 9028, associés à des structures de transfert, des entreprises locales de l’économie numérique, des start-up et des Organismes de formation de la Région Poitou-Charentes sont partenaires dans le Programme NUMERIC : les innovations NUMERIques au service des Citoyens du contrat de Projet Etat-Région 2015-2020.

Objectif :

Ce programme, a pour objectif de développer de nouveaux dispositifs numériques permettant à n’importe quel citoyen, expert ou non d’un domaine, de créer, de manipuler et/ou de diffuser des contenus numériques facilement, en toute sécurité sur des supports techniques variés, quels que soient les formats, y compris dans des contextes de mobilité.

Structuration :

Il est structuré en 2 axes et des plates-formes matérielles et logicielles dédiées aux applications :

Axe: Valorisation des contenus pour les e-Services

(En lien avec le programme INSECT)

e-Education / e-Formation

e-Création / e-Culture

e-Patrimoine / e-Tourisme

e-Administration / Cybersécurité

Axe: Centre de ressources qualité pour les transports, le bâtiment durable, l’environnement et la santé

(en lien avec les programmes Transports, Bâtiment durable, ECONAT, HaBiSan)

CeMOP: Centre de Métrologie Optique Picto-charentais

DexRoboC: Plateforme dédiée à la manipulation DEXtre et à la ROBOtique Collaborative

POMAC: Plateforme d’Observation et Modélisation des Activités humaines en zone Côtière

SMARTIC: Réseaux de capteurs intelligents

Budget: ce programme est doté d’un budget de 2,5 millions d’euros.

Rôle de la MSHS dans le projet : le pilotage scientifique est assuré par la directrice de la Fédération Math-STIC MIRES assistée d’un comité de pilotage composé d’experts scientifiques et d’acteurs régionaux et la coordination technique et administrative par la secrétaire générale de la MSHS. La MSHS met par ailleurs à disposition du projet son personnel financier, son gestionnaire de parc informatique, ainsi que son responsable des plateformes technologiques.