Axe 1 : plus d’informations

Coordinateurs: Freiderikos VALETOPOULOS (PR, FORELL) and Anna POTOCKI (MCF, CERCA)

L’axe 1 vise à questionner les processus et les représentations impliqués dans l’utilisation du langage écrit, oral et signé, à la fois sur des versants de réception et de production, ainsi que dans l’apprentissage. La question centrale des travaux de l’axe est celle des relations entre langage et pensée qui sera abordée dans les deux sens de la relation : les contraintes que la langue impose mais aussi comment le contexte détermine l’usage qui est fait des représentations linguistiques. L’ensemble des projets de recherche de l’axe viseront ainsi à préciser cette relation et à examiner ces contraintes telles peuvent s’observer aux niveaux individuel, situationnel et linguistique.

Les projets de l’axe se déclinent en deux volets comportant trois programmes chacun.

Le premier volet « Outils » vise à apporter un regard critique au niveau des outils utilisés pour l’étude du langage. Il se compose de trois projets :

  • Evolution du programme Eye&Pen. Ce projet a pour objectif de développer un module permettant, en parallèle des enregistrements de l’écriture, la réalisation et l’enregistrement d’une tâche secondaire comme la détection de stimulus sonore.
  • Etudier, numériser et exploiter les Corpus d’Auteurs en Nouvelle @quitaine (projet financé par la Région Nouvelle-Aquitaine). L’objectif de ce projet est double : donner de la visibilité aux projets numériques déjà existants dans la région néoaquitaine en les accompagnant de façon à augmenter le nombre de ressources disponibles, et faire émerger d’autres projets par la mutualisation des pratiques, le partage des solutions et des outils et par les formations.
  • DysApp : Détecter et accompagner les élèves dyslexiques et dyspraxiques grâce à un jeu vidéo (projet financé par le PIA e-FRAN). Ce projet vise à développer et à évaluer l’efficacité d’un outil numérique permettant l’entrainement des capacités de motricité fine des enfants afin d’étudier les liens entre habiletés motrices et langage écrit chez les enfants avec ou sans trouble des apprentissages (e.g., dyslexie, dyspraxie).

Le second volet se construit autour de trois axes qui ont pour objectif d’interroger les données langagières et de proposer des applications en vue, entre autres, de l’enseignement des langues à des apprenants natifs ou non natifs. Les trois axes concernent le développement du lexique en fonction de contraintes individuelles et linguistiques, le contexte de production, et plus précisément le rapport entre langage oral et écrit, et enfin les émotions, tant au niveau de la verbalisation qu’au niveau du facteur influant sur l’apprentissage et la production verbale :

  • Analyse et développement du lexique en fonction de contraintes individuelles et linguistiques. Dans le cadre de ce projet, une étude transdisciplinaire sera proposée réunissant des approches linguistiques, psycholinguistiques et didactiques. Le lexique sera abordé non seulement en tant qu’objet d’analyse mais aussi en tant qu’objet d’enseignement et d’apprentissage à travers l’étude de différentes langues et de statuts langagiers, le français langue première et seconde et la LSF.
  • Contexte de production : rapport entre langage oral et écrit. Ce projet se concentre sur le rapport qui existe entre l’oral et l’écrit en tant que contextes de production. Les recherches portent sur différents publics tels que les signeurs de la LSF mais aussi les apprenants du FLE.
  • Emotion et production langagière. Ce projet réunira les travaux réalisés dans le cadre d’une approche transdisciplinaire confrontant les travaux de linguistes, de psycholinguistes et de didacticiens à travers l’apprentissage du lexique émotionnel par des apprenants L1/L2. Un projet financé par la Région Nouvelle-Aquitaine est inscrit dans ce projet.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page