Axe 1 court

Axe 1 « Langage et Apprentissage : corpus, cognition, genèse des œuvres »

Coordonnateurs : Freiderikos VALETOPOULOS (PR FoReLL) et Anna POTOCKI (MCF CeRCA)

L’axe 1 vise à questionner les processus et les représentations impliqués dans l’utilisation du langage écrit, oral et signé, à la fois sur des versants de réception et de production, ainsi que dans l’apprentissage. La question centrale des travaux de l’axe est celle des relations entre langage et pensée qui sera abordée dans les deux sens de la relation : les contraintes que la langue impose mais aussi comment le contexte détermine l’usage qui est fait des représentations linguistiques. L’ensemble des projets de recherche de l’axe viseront ainsi à préciser cette relation et à examiner ces contraintes telles qu’elles peuvent s’observer aux niveaux individuel (p.ex. présence d’un handicap, individu non natif), situationnel (p.ex. caractère émotionnel d’une situation, utilisation de nouvelles technologies), et linguistique (p.ex. spécificité́ ou complexité́ linguistiques).

Les principales méthodes de l’axe sont la constitution de corpus selon les standards des humanités numériques et l’expérimentation. Des corpus de type et de périodes variés seront ainsi analysés dans la mesure où ils éclairent le rapport à la langue – normes, transformations, usages. Pour l’expérimentation, les travaux de l’axe permettront la récolte de données comportementales sur le langage à la fois off- et on-line (p.ex. analyse des données électroencéphalographiques et d’écriture en temps réel). Enfin, l’utilisation des nouvelles technologies pour les apprentissages, l’éducation et la culture seront également abordés.

Les projets de l’axe se déclinent en deux volets comportant trois programmes chacun. Le premier volet « Outils » vise à apporter un regard critique au niveau des outils utilisés pour l’étude du langage. Il se compose de trois projets :

  • Evolution du programme Eye&Pen,
  • Etudier, numériser et exploiter les Corpus d’Auteurs en Nouvelle @quitaine,
  • Détecter et accompagner les élèves dyslexiques et dyspraxiques grâce à un jeu vidéo.

Le deuxième volet se veut plus tourné vers la « recherche fondamentale », comportant ainsi trois programmes :

  • Analyse et développement du lexique en fonction de contraintes individuelles et linguistiques,
  • Contexte de production : rapport entre langage oral et écrit,
  • Emotion et production langagière

 Les projets de l’axe présentent également la caractéristique de poursuivre pour la plupart un objectif applicatif à travers le développement d’outils à destination des chercheurs (p.ex. base de données de fréquence lexicale, outil d’études de l’écriture en temps réel), ou des professionnels de l’éducation (p.ex. applications pédagogiques).

Dans l’objectif d’apporter sur ces questions un regard interdisciplinaire, les projets de l’axe sont menés conjointement par des collègues de disciplines différentes (psychologie, linguistique, didactique du français langue première et seconde, sciences de l’information et de la communication) afin de mettre en synergie les démarches spécifiques à chaque discipline. Ainsi, les données issues de l’expérimentation et de l’observation de terrain, recueillies dans des conditions contrôlées, permettront d’alimenter les corpus alors qu’en retour, l’analyse des corpus va susciter de nouvelles expérimentations et affiner l’analyse des productions recueillies, notamment sur le plan linguistique.

Recherche

Menu principal

Haut de page